Randonneurs dans la vallée de la Markha Ladakh

Inde Himalayenne - Trek dans la vallée de la Markha

  1. Accueil
  2. Inde Himalayenne
  3. Trek dans la vallée de la Markha
  • Voyage sur mesure
  • Durée : 11 jours
  • Niveau : 3/5

Code : IMARKIND

Période réalisable :
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
Fanny, conseillère voyage

Votre spécialiste

Fanny / Conseillère voyages

Notre équipe locale

Essence-même du trek, le Népal est un pays qui bouleverse une vie. Altaï Népal, c'est la matérialisation de l'amitié entre trois Népalais passionnés par leurs montagnes : Buddhi, Anup et Anurodh. Guides Clubaventure de longue date, ils relèvent avec nous le défi de créer notre propre agence. En dépit des obstacles (tremblement de terre de 2015, situation sanitaire de 2020...), la solidité de ces amitiés permet à Altaï Népal de faire face et de...
En savoir plus

En quelques mots

La célèbre vallée de la Markha, le trek incontournable du Ladakh, en individuel !

Tout commence à Leh, petite ville indienne située à 3500 m d'altitude, coincée entre le Tibet et le Pakistan, et peuplée de tibétains. Après vous êtres imprégnés de l'ambiance tibétaine de la ville, vous partez avec votre chauffeur visiter les plus beaux monastères de la vallée de l'Indus : Alchi, Lamayuru, Thiksey entre autres. Cela vous permet aussi à vous acclimater à l'altitude avant d'entamer votre trek. Au point de départ, une équipe locale vous rejoint et vous accompagne tout au long de votre itinérance dans les montagnes du Zanskar. Un premier col à près de 5000 m, le Ganda La, vous plonge tout de suite dans l'ambiance unique du royaume des léopards des neiges... Nous plongeons ensuite dans la
profonde vallée de la Markha, et marchons à travers les villages nichés dans des gorges encaissées, les alpages verdoyants et les monuments bouddhistes qui jalonnent le parcours... La pyramide blanche du Kang Yatse se dévoile peu à peu à l'horizon, avant d'atteindre Nimaling, paturages idylliques et véritable paradis d'altitude. Il est maintenant temps de revenir dans la vallée de l'Indus : vous franchissez le col de Kongmaru La, à plus de 5000 m, pour arpenter l'incroyable vallée de Chogdo, avant de retrouver la civilisation... Sur la route du retour, vous découvrez Hemis et son somptueux monastère, puis profitez d'une dernière soirée à Leh, des souvenirs plein la tête !

Les points forts

  • La vallée de la Markha, une des plus belles du Ladakh.
  • Les plus beaux monastères de la région.
  • Un trek itinérant de 7 jours sur le toit du monde, avec votre équipe locale.

Activités et thématiques

7 jours et 1 demi-journée de marche

  • Trek
    Dans la montée au Topo de Coroa
    Découvrez nos voyages à pied d'au moins 5 jours en itinérance en pleine nature !

Budget

Période réalisable :
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre

Prix 2020 à partir de : 

Base 2 personnes en chambre double : 1650 € par personne

Base 3 personnes en chambre triple : 1250 € par personne

Base 4 personnes en chambres doubles : 1050 € par personne

Tarifs sous réserve de disponibilités au moment de votre réservation, prix basse saison.

Vols internationaux + domestiques en option à partir de 900 € par personne. 

Demandez un devis gratuit

Contactez-nous

Le prix comprend

  • Transferts terrestres sur place
  • Les transferts aéroport
  • Encadrement par un guide ladakhie anglophone
  • Hébergement en petit déjeuner comme indiqué
  • Les déjeuners du jour 2 au jour 10 (piques niques durant le trek)
  • Équipe de muletiers pendant le trek.
  • Permis de trek et entrées des sites au Ladakh.
  • L'accès à un service médical spécialisé sur l'altitude 24h/24 et 7j/7 (en cas d'urgence uniquement et dans la mesure où une communication GSM peut-être établie)

Le prix ne comprend pas

  • Les frais d'inscription (à partir de 12 ans) : 18 € par personne
  • Les vols (Paris/Delhi/Paris et Delhi / Leh / Delhi).
  • Les frais de visa indien.

À payer sur place

  • Les boissons et l'eau minérale.
  • Les repas à Leh (~ 8 à 10 €/ repas).
  • Les pourboires aux équipes locales (montant à votre discrétion)
  • Vos dépenses personnelles.

Assurances au choix

  • L'assurance assistance rapatriement 2,5 % du voyage par personne
  • L'assurance multirisque 4,1 % du voyage par personne
  • L'assurance premium (valable pour tout voyage dont le montant dépasse 8000€/pers.) 5 % du voyage par personne

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d'aventure.

Options

  • Supplément chambre individuelle (sauf au campement de Nimaling) : 80 €
  • Assistance à Delhi si changement d'aéroport : 50 € jusqu'à 3 personnes, 80 € si plus de personnes.
  • La nuit supplémentaire à Leh : 80 € la chambre simple ou double avec petit déjeuner.
  • La nuit supplémentaire à Delhi : 90 € en chambre individuelle, 50 € par personne en chambre double, avec petit déjeuner.
  • Option excursion Agra comprenant une nuit d'hôtel, les transferts et un guide francophone pour les visites : 110 € par personne (ce prix ne comprend pas: les repas et les entrées de sites).

En images

Jour par jour

  • Jour 1

    Leh (3500 m)

    Accueil à l'aéroport de Leh selon votre heure d'arrivée et transfert à votre hôtel. Repos et visite libre de la ville. Du fait de l'altitude où se situe Leh, il est indispensable de vous préserver pour optimiser votre adaptation. Vous devez éviter tout effort physique, bien vous couvrir et boire beaucoup d'eau. 

    Détail

    • Transport : Véhicule privatisé
    • Hébergement : Hôtel
    • Déjeuner : libre
    • Dîner : libre
  • Jour 2

    Leh - Vallée de l'Indus Thiksey - Matho - Stock

    C'est votre première journée de découverte du Ladakh. Votre chauffeur et votre guide local anglophone vous rejoignent à l'hôtel. Ils vous emmènent visiter quelques splendides monastères de la vallée de l'Indus, fleuve sacré ayant donné son nom au pays. Vous commencez par le monastère de Thiksey, une miniature du Palais du Potala à Lhassa, perché sur une colline dominant l'Indus. La population du Ladakh et de la très ancienne vallée de l'Indus viennent du Tibet voisin et ont amené le bouddhisme dans ces montagnes il y a très longtemps. Le monastère de Thiksey vous transporte dans l'ambiance tibétaine avec ses remarquables peintures, masques, thangkas. Sur l'autre rive de l'Indus, le monastère de Matho se dresse sur une crête au-dessus du village. Il vous offre une vue imprenable sur la vallée. Enfin, et sur la route du retour sur Leh, vous visitez le Palais de Stok, qui abrita les rois du Ladakh. Construit en 1825, c'est toujours la demeure de la famille royale, qui se retire à Manali durant le grand froid hivernal. Retour à Leh en fin de journée. Repas libres. 

    Détail

    • Transport : 2h
    • Hébergement : Hôtel
    • Dîner : libre
  • Jour 3

    Leh - Spituk - Lamayuru - Alchi (3500m)

    Vous quittez à nouveau Leh ce matin, et remontez l'Indus jusqu'à Lamayuru. Sur la route, et tout près de Leh, visite du monastère de Spituk, datant du XIVeme siècle et hébergeant une centaine de moines. Il surplombe les berges fertiles de l'Indus et le village du même nom. Vous atteignez ensuite, en poursuivant votre route, les confluence de l'Indus et du Zanskar qui temrinera sa course à travers les gorges encaissées du massif du même nom. Vous rejoignez ensuite Lamayuru et ses paysages minéraux extraordinaires. Le route que vous empruntez traverse la fameux "moonland", ce paysage lunaire aux formations géologiques étranges et colorées, créées par l'érosion dans des roches jaunes ocre. Découverte du joli village de Lamayuru et de son monastère perché à 3800m d'altitude, face à la chaîne du Zanskar. En fin de journée, vous atteignez Alchi pour y passer la nuit. 

    Détail

    • Transport : 4h
    • Dénivelé positif : 400 m
    • Dénivelé négatif : 700 m
    • Hébergement : Guesthouse
  • Voir les autres jours

À noter

En fonction des conditions météorologiques et opérationnelles, l'accompagnateur se réserve le droit de modifier cet itinéraire, pour votre sécurité et celle du groupe.

Pour privilégier les rencontres nous avons choisi de dormir chez l'habitant durant le trek dans la vallée de Markha. La réservation anticipée n'étant pas possible pour les nuits chez l'habitant, en cas de manque de disponibilité, le guide pourra adapter le programme et les étapes.

Les hautes vallées du Ladakh sont difficiles d'accès. Des retards fréquents, des changements d'horaires d'avion, des vols surbookés, des annulations de vol à cause des aléas climatiques des vols intérieurs Delhi / Leh / Delhi peuvent faire partie des impondérables du voyage. Nous vous conseillons de prévoir une journée de sécurité à Delhi avant et après votre incursion au Ladakh.

Fiche technique

Niveau

Vous marchez à une altitude variant entre 3500 mètres et 5150 mètres (Kongmaru La, en fin de trek). La plus grosse journée de marche comprend 850 mètres de dénivelé positif. Les sentiers sont bien tracés, accessibles à toute personne en bonne condition physique.


N.B. : la cotation physique de ce séjour (modéré) est basée sur des critères universels (durées de marche, dénivelés et type de terrain). Elle ne prend pas en compte les paramètres extérieurs liés au climat et à l'altitude, qui peuvent rendre le voyage plus difficile qu'annoncé. Veuillez prendre cela en compte et adapter le niveau du voyage en fonction de votre état de forme.


---


INFORMATIONS SUR LA HAUTE ALTITUDE ET LE MAL AIGU DES MONTAGNES :


Les voyages comprenant des nuits au-dessus de 3000 mètres d'altitude s’adressent à des personnes en très bonne santé, avec une condition physique appropriée.


La haute montagne est un milieu particulier, souvent rude pour les organismes (froid, sécheresse, soleil, hypoxie…). Parmi les différentes pathologies d’altitude, les symptômes liés au Mal Aigu des Montagnes doivent être connus et ne jamais être sous-estimés. Ce sont les signaux d’une montée en altitude trop rapide : votre corps n’a pas eu le temps de s’adapter au manque d’oxygène (hypoxie). Maux de tête, insomnies, perte d’appétit, œdèmes et nausées sont les troubles les plus fréquents. Ces symptômes sont courants et relativement bénins lorsqu’ils restent modérés. Ils disparaissent avec le temps, à condition de ralentir ou de stopper l’ascension. Dans le cas contraire, le MAM peut conduire à des pathologies graves, tels que l’œdème cérébral et l’œdème pulmonaire.


Avant de partir : optez pour une préparation physique adaptée à votre voyage et munissez-vous de l’équipement adéquat. Nous vous conseillons aussi de faire un test d'effort à l'hypoxie : cela vous permettra de connaître la réaction de votre corps face au manque d'oxygène. Ceci est d'autant plus important si vous êtes sédentaire, si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude, ou si vous avez plus de 50 ans, sans expérience récente de la haute altitude. Enfin, prévoyez une pharmacie personnelle complète et adaptée (antalgiques et Diamox peuvent notamment être prescrits par votre médecin).


Pendant le voyage : sachez que nos programmes sont étudiés pour proposer une acclimatation la plus progressive possible, en fonction des contraintes géographiques et de la durée du voyage. Il convient malgré tout d’éviter les efforts intenses, de boire beaucoup d’eau (évitez l’alcool), et de rester bien couvert. Nos équipes locales sont régulièrement formées à la sécurité en altitude : n’hésitez donc jamais à faire part de vos soucis de santé à votre guide, même en cas de troubles légers. Il connait parfaitement le sujet et saura vous apporter des solutions. En cas de problème, il dispose des équipements de sécurité nécessaires, notamment oxymètre, caisson hyperbare et/ou bouteilles d’oxygène. Il pourra aussi vous mettre en relation avec un médecin spécialiste via notre plateau d’assistance médicale téléphonique (disponible 24H/24 et 7j/7 pour tous nos voyageurs, lorsqu’une communication GSM où satellite peut être établie).

Encadrement

  • Un guide ladakhi anglophone est avec vous pour toutes les visites et le trek.
  • Une équipe de muletier transporte vos bagages durant les 7 jours de trek.
  • Chauffeur local pour les transferts routiers.


Alimentation

La gastronomie ladakhi étant relativement peu variée, vous retrouverez fréquemment des repas indiens au cours de votre voyage, notamment dans les villes et sur les treks en tente (cuisinier). Celle-ci est parfumée, riche en saveurs, diversifiée et pas nécessairement pimentée !


Les repas sur nos voyages :


  • Dans les villes, les repas sont majoritairement pris dans les restaurants locaux, parfois dans les hôtels.


  • Pendant les étapes de trekking en autonomie (tente), les repas sont élaborés avec soin par notre cuisinier, si possible avec des produits frais. Des en-cas sont fournis pendant les jours de marche.


  • Pendant les étapes de trekking en auberge, les repas du midi sont pris au restaurant ou sous forme de pique-niques assez simples car élaborés avec les produits locaux disponibles (les sandwichs tout faits n'existent pas au Ladakh).


Au quotidien, ne buvez pas d'eau non traitée, proscrivez l'eau du robinet (même pour se brosser les dents) et les glaçons. Evitez les légumes non cuits, les glaces et méfiez-vous des jus de fruits coupés avec de l'eau. Afin de réduire la production de déchets plastiques sur nos voyages, nous vous conseillons de privilégier la purification de l’eau à l’achat de bouteilles en plastique.

Hébergement

Ce voyage comprend des nuits en hôtel standard basique à confortable, en fonction des infrastructures existantes sur place. Les étapes du trek se font chez l'habitant (homestay).


  • A Leh : nuits en hôtel standard 3 étoiles (normes locales). Wifi et climatisation généralement disponibles.


  • A Lamayuru et Alchi : il n'existe pas d'hébergement de bon standing dans ces villages. Nuits en guest-house ou hôtel simple mais confortable. Chambres doubles avec salle de bain privative.


  • Pendant le trek: nuits en chambre d'hôte, à l'exception d'une nuit en campement (pâturages de Nimaling, pas d'habitations).
  • Chez l'habitant : maisons traditionnelles, souvent composées d'une belle cuisine et une salle principale soigneusement aménagée, plusieurs chambres, une salle WC (toilettes sèches) et parfois même une salle de bain (local).

Le confort varie de simple à rustique, mais les maisons sont propres. En fonction des disponibilités, nous sommes logés de deux à quatre personnes par chambre. Lorsque le groupe est important, il est possible que nous logions dans deux ou trois familles différentes. Nous ferons néanmoins en sorte de dîner tous ensemble.

N.B. Snow Leopard Conservancy une ONG sponsorisée par l'UNESCO, a mis en place le projet "Himalayan Homestay", qui permet aux habitants de différentes vallées du Ladakh de générer des revenus supplémentaires en accueillant des randonneurs chez eux. Ce programme permet ainsi de dédommager une partie de la perte de leurs animaux domestiques fréquemment causée par le léopard et d'autres prédateurs et de créer une cohésion entre la population locale et la protection des léopards des neiges.

. Campement fixe : pour la nuit dans les hauts pâturages de Nimaling (précédent l'ascension du Kongmaru La, le point le plus haut sur le trek). La nuit dans ce petit terrain de camping est inévitable. Il s'agit de tentes simples, montées pour la saison, à la disposition des trekkeurs de passage, en individuel ou en agence. Une grande tente "parachute" sert de cuisine et de salle à manger pour tout le monde, et des toilettes extérieures sont disponibles à l'écart du campement.


---


Voici la liste des hébergements que nous réservons généralement pour ce voyage :*


  • Leh : hôtel Mahey Retreat (www.maheyretreat.com) - A 10 min à pied du centre-ville, l'hôtel Mahey Retreat se situe dans un quartier résidentiel calme de Leh. L'établissement est réputé pour l'hospitalité de son personnel et pour ses chambres confortables. L'électricité, le wifi et l'eau chaude sont disponibles. L'hôtel dispose d'une vue exceptionnelle sur la chaîne de montagne de Stok, que vous pouvez admirer depuis votre chambre ou depuis le grand jardin de l'hôtel.
  • Lamayuru : hôtel Moonland (http://www.hotelmoonland.in)
  • Alchi : hôtel Heritage Home (www.alchiheritagehome.com)


*Les hébergements sont donnés à titre indicatif et peuvent changer en fonction de la disponiblité.

Déplacement

Déplacements dans le pays :

  • Les transferts routiers sont réalisés en véhicules privatisés.
  • Transport des affaires personnelles pendant le trek : vous ne portez que vos affaires de la journée, le reste est transporté par des mules.
  • Vols intérieurs : Delhi - Leh aller-retour. Ces vols ne décollent que le matin, en raison des conditions météorologiques souvent défavorables l'après-midi (survole de la barrière himalayenne). A ce titre, ils peuvent aussi être annulés si les conditions de sécurité en vol ne sont pas réunis : nous vous conseillons, si vous réservez vos vols vous-même, de prévoir une journée de sécurité à Delhi avant votre vol retour en France.

Budget & change

Monnaie indienne : la roupie (Rp et Rs).

La roupie (Rp et Rs) est divisée en 100 paisas (p). Il existe des pièces de monnaie de 10, 20, 25, 25 et 50 paisas et des billets de 1 Rp, 2, 5, 10, 20, 50, 100 et 500 Rs.

Reportez vous sur ce site afin de connaitre l'évolution du taux de change au jour le jour : http://www.xe.com/


L’importation et l’exportation de roupies indiennes est interdite.

Les euros sont acceptés quasiment partout. Les cartes de crédit sont largement acceptées dans les grands hôtels et ceux de catégorie moyenne et dans de nombreuses boutiques. Les chèques de voyages s'échangent à un taux plus avantageux que le liquide et sont acceptés par la plupart des banques. Possibilité d'obtenir du liquide en roupies avec une carte Visa, MasterCard dans les grandes banques comme la State Bank of India. Les banques ouvrent de 10 h à 14 h du lundi au vendredi et de 10 h à 12 h le samedi une semaine sur deux.

Pensez à toujours conserver sur vous des roupies en petites coupures pour les dépenses courantes, comme l'utilisation du "rickshaw" (pousse-pousse).

Pour les repas à Delhi ou Agra, prévoyez 5 à 8 €/repas


Possibilité d'obtenir du liquide en roupies avec une carte Visa, MasterCard ou Japanese Credit Bureau dans les grandes banques comme la State Bank of India. Les banques ouvrent de 10 h à 14 h du lundi au vendredi et de 10 h à 12 h le samedi une semaine sur deux. Les euros s'échangent facilement. Peu de paiements par carte de crédit hors grandes villes.

Pensez à toujours conserver sur vous des roupies en petites coupures pour les dépenses courantes, comme l'utilisation du "rickshaw" (pousse-pousse).


Artisanat à acheter sur place et sensibilisation sur la sauvegarde d’espèces animales et végétales :

En règle générale, les voyageurs doivent se garder d’abuser de la tentation de populations démunies à vendre des objets traditionnels, ou faisant partie du patrimoine du pays (sauf s’ils ont fabriqué à la seule fin d’être vendus aux touristes) .

Les accords pour la protection des espèces (CITES) – qui visent à protéger plus de 2 500 espèces d’animaux et 30 000 espèces de plantes menacées – interdisent le commerce de peaux, d’ivoire, d’écailles, de coraux, de coquillages, de même que l’importation d’animaux exotiques vivants.

Pourboires

En Inde, le pourboire est une pratique courante et très appréciée. Son montant dépend de votre satisfaction par rapport au service rendu, et doit tenir compte de l’économie locale.


Afin de vous donner un ordre d'idée, sur nos voyages, nous vous recommandons un montant situé entre 40 € et 50 € par semaine et par participant.


A titre d’information, voici les montants généralement pratiqués pour chaque poste (par participant) :

  • Guide francophone : 3 € / jour
  • Assistants divers et chauffeurs : 2 € / jour
  • Porteurs : 1 € / jour


Pour plus de simplicité, le groupe de voyageurs peut aussi constituer une cagnotte pour l’équipe locale, et laisser le guide se charger de la répartition des montants entre les différents membres de l’équipe (qui seront ici répartis de façon hiérarchique).

Matériel fourni sur place

  • Trousse de premiers secours
  • Caisson hyperbare