Madagascar - Extension 7 jours : parfums du Nord

  1. Accueil
  2. Madagascar
  3. Extension 7 jours : parfums du Nord
  • Extension de voyage
  • Durée : 7 jours
  • Niveau : 2/5

Code : QMAEXT2

Période réalisable :
Stéphanie à Madère

Votre spécialiste

Stéphanie / Conseillère voyages

En quelques mots

La région Nord de Madagascar, bien ancrée dans sa baie et dans ses terres a une côte pétrie d'histoires et de coutumes qui a su préserver sa nature grandiose, ses richesses culturelles et ses traditions.
Nous parcourrons Diego Suarez et sa baie, l'une des plus belles du monde, la montagne d'Ambre, îlot de forêt verdoyante et havre de fraîcheur pour la faune endémique, avant de parcourir quelques unes des îles de Nosy Be, et de plonger dans les réserves marines !

Les points forts

  • La baie de Diego Suarez.
  • La montagne d'Ambre.
  • Les réserves marines de Nosy Be.

Activités et thématiques

  • Découverte
    Balade en pirogue traditionnelle au Botswana
    Découvrez nos voyages faisant la part belle à la contemplation et la détente !

Budget

Prix à partir de et sous réserve de disponibilité pour la saison 2019 - 2020 :

  • Base 1 personne (en chambre simple)    : 2455€ par personne
  • Base 2 personnes (en chambre double)  : 1735€ par personne
  • Base 3 personnes (en chambre triple)    : 1655€ par personne
  • Base 4 personnes (en chambre double)  : 1655€ par personne

Demandez un devis gratuit

Contactez-nous

Le prix comprend

  • Les vols intérieurs Tana / Diego Suarez - Nosy Be / Tana,
  • L'hébergement comme mentionné,
  • La demi-pension durant tout le séjour,
  • Le transport en minibus et en bateau,
  • Les excursions proposées au programme,
  • Les vignettes touristiques,

Le prix ne comprend pas

  • Les frais d'inscription (à partir de 12 ans) : 18 € par personne
  • Les boisons et les déjeuners

À payer sur place

  • Toutes les prestations à Antananarivo : repas, activités...
  • Les déjeuners,
  • Les boissons,
  • Les pourboires,
  • Les activités ou excursions optionnelles pendant la journée libre à Nosy Komba (plongées, pêches, sorties en mer...)
  • Toutes autres prestations et activités non mentionnées dans les conditions des prestations incluses,

Assurances au choix

  • L'assurance assistance rapatriement 2,5 % du voyage par personne
  • L'assurance multirisque 4,1 % du voyage par personne
  • L'assurance premium (valable pour tout voyage dont le montant dépasse 8000€/pers.) 5 % du voyage par personne
  • L'assurance COVID (complémentaire à l'assurance multirisque ou premium) 1 % du voyage par personne

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d'aventure.

Options

  • Le supplément chambre individuelle : nous consulter

En images

Jour par jour

  • Jour 1

    Antananarivo - Diego Suarez.

    Depuis la capital, vol à destination de Diego Suarez. Accueil à l'arrivée puis transfert à l'hôtel. L'après-midi excursion aux 3 baies : le cap miné, la baie des dunes, la baie des pigeons. A partir de Ramena, traversée du cap miné (base militaire) puis à pied le long des petites baies découpées dans les rochers, abritant de magnifiques plages au sable blanc. Puis retour à Diego Suarez et visite de la partie historique de la ville. Nuit à l'hôtel.

    Détail

    • Hébergement : Hôtel
    • Déjeuner : libre
  • Jour 2

    Diego Suarez - Montagne d'Ambre - Parc de l'Ankarana.

    Départ en excursion dans le parc national de la montagne d'Ambre. Visite pédestre du parc en empruntant de petits sentiers. Découverte d'une flore variée, de magnifiques cascades et lacs de cratère. Observation des lémuriens diurnes comme le lémur couronné ou le lémur de Sanford que l'on ne trouve que dans les réserves du Nord de Madagascar.

    Détail

    • Hébergement : Hôtel
    • Déjeuner : libre
  • Jour 3

    Parc national de l'Ankarana.

    Journée de découverte du parc national : nous traversons le massif par un sentier bien tracé pour découvrir la grotte aux chauves souris, ainsi que les lémuriens et les oiseaux qui peuplent ce parc. Nous découvrons également les petits Tsingys. Retour à l'hôtel en fin d'après midi.

    Détail

    • Hébergement : Hôtel
    • Déjeuner : libre
  • Voir les autres jours

À noter

Cet itinéraire est fourni à titre indicatif : suivant les conditions météorologiques et opérationnelles, votre guide accompagnateur peut en effet modifier cet itinéraire, pour votre sécurité et celle du groupe.

Fiche technique

Encadrement

  • Un chauffeur qui assure tous les transferts
  • Un guide local pour les excursions dans les parques

Alimentation

Les petit-déjeuners et les dîners sont pris à l'hébergement.

Les déjeuners sont libres afin de vous laisser le choix des repas.


Gastronomie :

L'aliment de base est le riz. Les plats les plus connus : le romazava, ragoût de zébu et de brèdes, le ravitoto, ragoût de porc aux feuilles de manioc, la soupe chinoise, composée de nouilles, de légumes et, dans les meilleurs restaurants, d'un mélange de viandes ou de fruits de mer, le tout servi dans un délicieux bouillon agrémenté d'une bonne dose de coriandre.

Sur les côtes, vous dégusterez une grande variété de fruits de mer : crabes, langoustes, crevettes, huîtres. Certains restaurants de l'île proposent des menus rappelant l'héritage français : foie gras, tournedos (de zébu).


Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (micropur ou hydrochlonazone). Évitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance et remplir vos gourdes au fur et à mesure. Si vous souhaitez acheter des bouteilles, vous pouvez en avertir votre guide en début de circuit afin de prévoir une halte à cet effet.

Hébergement

Le J1 à Diego Suarez et les J2 et J3 à Ankarana, nous dormons dans des hôtels confortables 2** (normes locales) en chambre double/twin avec salle de bain privative.


Du J4 au J6, à Nosy Komba, nous logeons dans un hôtel 3*** (normes locales) en chambre double/twin avec salle de bain privative.

Pour les nuits à Nosy Komba, nous resservons généralement :

Hôtel Jardin Vanille : Cet écolodge situé en bord de mer, au coeur d'une végétation luxuriante est l'endroit idéal pour se reposer et profiter de magnifiques panoramas. Nous dormons dans des bungalows sur pilotis confortables, équipés de ventilateurs, salle de bain et toilettes privatives, et d'une petite terrasse.


Déplacement

DÉPLACEMENT DANS LE PAYS :

  • Vols intérieurs Antananarivo/Diego Suarez et Nosy Komba/Antananarivo.
  • Transfert en bateau Ankify/Nosy Komba/Nosy Be
  • Véhicules tout-terrains.


Les infrastructures routières sont assez délabrées. Un voyage dans ce pays d’exception nécessite d’être prêt à accepter des imprévus et des ajustements de programme. Des événements indépendants de notre volonté peuvent modifier les parcours : routes coupées, pénurie d’essence, À noter que les moyennes kilométriques sont fonction de l’état des pistes et peuvent descendre jusqu'à 15 km/h ! Par ailleurs, nous disposons de véhicules robustes adaptés à la configuration du réseau routier mais n’apportant pas le confort d’un véhicule tout-terrain haut de gamme.


PORTAGE :

Vous ne portez que vos affaires de la journée.

Budget & change

A Madagascar, la monnaie nationale est l'Ariary. 1 € = entre 2900 et 3000;

La monnaie la plus facile à négocier est l'euro (espèces de préférence). Pour les coupures de 50 euros et plus, le change est plus intéressant que pour les coupures de 10 et 20 euros. Le meilleur change est au bureau de change de l'aéroport.

Les cartes bleues sont très rarement acceptées dans les boutiques en dehors de la capitale.

L'Ariary, c'est l'histoire d'une « nouvelle ancienne » monnaie. L'Ariary date de la période royale, avant la colonisation, mais elle a toujours subsisté, en tant qu'unité monétaire locale. Les pièces étaient (et sont) toujours libellées en Ariary.

En brousse, les paysans ont toujours calculé avec cette unité de compte. Depuis l'indépendance de Madagascar en 1960, cette monnaie a cohabité avec les billets qui étaient libellés, eux, en Franc Malgache (FMG).

Aujourd'hui, ce sont donc tous ces billets qui sont appelés à disparaître, en même temps que l'appellation « Franc malgache ». La décision a été prise par le président de la République, Marc Ravalomanana . « Ce retour à la monnaie traditionnelle est pour montrer l'indépendance économique du pays » , explique Marc Ravalomanana.

De manière officieuse, certains experts ajoutent que ce changement de monnaie permet d'assainir le système financier, mettre hors-service les milliards de FMG qui ont disparu des caisses de l'Etat, durant la crise politique de 2002, et retirer du circuit économique malgache tous les faux-billets.

Pourboires

Il est en général de tradition de constituer une petite cagnotte pour les pourboires de l'équipe locale en fin de séjour (nous conseillons 5 à 7 euros par personne et par jour pour l'ensemble de l'équipe locale).

En aucun cas cela ne doit être obligatoire.

Pensez aussi aux guides des parcs qui sont avec vous qu'une journée.

Vêtements à prévoir

La liste qui va suivre est indicative et se veut la plus complète possible. N’oubliez pas que nous sommes dans l’hémisphère sud et que l’été pour nous correspond à l’hiver, il peut donc faire frais le soir en juillet et août, surtout sur les hauts plateaux et la capitale.


  • Casquette ou chapeau pour le soleil
  • Foulard pour protéger le cou
  • Sous-vêtements thermiques (T-shirts manches courtes ou longues).
  • T-shirts (manches courtes et longues), de préférence en matière technique à séchage rapide
  • Polaire chaude pour le soir (les températures peuvent atteindre les 10°C les soirs d'été)
  • Veste coupe-vent imperméable respirante à capuche de type Gore-Tex
  • Shorts longs
  • Pantalons de marche confortable, idéalement avec jambes détachables
  • Baskets ou chaussures légères équivalentes pour le soir
  • Chaussettes de marche

Equipement à prévoir

  • Nécessaire de toilette (lingettes pour remplacer l’eau...). Autant que possible, privilégiez les produits biodégradables (savon de Marseille et shampoing).
  • Maillot de bain
  • Serviette à séchage rapide
  • Affaires de rechange pour le soir
  • Gourde de 1,5 litres ou 2 équivalentes (camel bag ou gourdes rigides)
  • Une paire de lunettes de soleil, indice de protection élevé
  • Lampe frontale, piles et ampoules de rechange

Bagages

L'ensemble de vos bagages doit être réparti dans 2 sacs :


  • Prévoir un sac de voyage souple avec fermeture éclair latérale donnant plus facilement accès à son contenu type sac marin 80 L environ et de 15 Kg maximum.
  • Pas de valise : Les bagages sont transportés par véhicule.
  • Un bon sac à dos pour vos affaires de la journée : pull, t-shirt de rechange, gourde, pique nique du midi, lunettes, petit matériel...Protégez vos sacs de voyage !


Attention, certains pays interdisent l'importation et l'utilisation des cigarettes électroniques, nous vous recommandons donc vivement de vous renseigner auprès des autorités compétentes (MAE, ambassade, consulat) avant votre départ.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

  • Médicaments personnels
  • Anti douleur type Paracétamol
  • Anti diarrhéiques
  • Traitement antibiotique à large spectre
  • Pansement intestinal
  • Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
  • Collyre pour les yeux
  • Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
  • Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
  • Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
  • Un répulsif anti-moustique
  • Double peau pour les ampoules
  • Gel désinfectant pour les mains


Attention : un traitement anti-paludéen est recommandé.


N'oubliez pas les anti-moustiques !!

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour.

Les enfants doivent posséder un passeport individuel. Ils ne peuvent plus être inscrits sur le passeport de leurs parents.
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Visa

Oui. Il s'agit d'un visa individuel. L'obtention de votre visa est sous votre responsabilité. Ce visa est maintenant payant (depuis le 1er janvier 2016) et doit être obtenu à l'arrivée à l'aéroport au prix de 35 euros environ en 2018 (prévoir des espèces en euros). Le tarif exact dépendra du taux de change appliqué au contrôle de visa. Nous vous conseillons d'apporter de la petite monnaie comme les autorités n'ont pas toujours le change nécessaire.
Désormais, une vignette (servant à promouvoir et développer le tourisme) de 10 euros est aussi payable à l’aéroport, à votre arrivée.

— Pour les ressortissants belges, veuillez consulter le site du service public fédéral des affaires étrangères https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination

Pour les citoyens luxembourgeois, consulter le site du ministère des affaires :étrangères https://maee.gouvernement.lu/fr/services-aux-citoyens.html

Pour les citoyens suisses, consulter le département fédéral des affaires étrangères www.dfae.admin.ch

Pour les citoyenscanadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires de Madagascar dans votre pays.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).

Carte d'identité

Non

Vaccins

Le visiteur entrant à Madagascar et qui a séjourné les 6 derniers jours dans un pays infecté doit être en possession d'un carnet international de vaccination contre la fièvre jaune.

Recommandations sanitaires

Non

Madagascar en quelques mots...

La "Grande île" de Madagascar est une terre de contrastes par excellence. Séparée du continent africain depuis 160 millions d'années, elle s'en distingue désormais nettement autant du point de vue de la nature que de celui de la culture. Ainsi l'insularité a donné au fil du temps à l'île un taux d'endémisme record incarné par les lémuriens, caméléons et autres baobabs !

Du point de vue de la culture, Madagascar est un  "melting pot" de peuples originaires d'Asie (Indonésie et Malaisie) et d'Afrique bien sûr. Son peuple, fort d'une hospitalité légendaire est donc teinté de la double culture africaine et asiatique.

L'île possède à la fois des massifs variés et colorés (granites de l'Andringitra, grès de l'Isalo, calcaires des Tsingy) et des Nosys (îles) paradisiaques. Quand l'Ouest est désertique, le centre est steppique et l'Est tropical, on ne se lasse jamais. Les vagues de l'océan Indien contrastent avec les eaux cristallines du canal du Mozambique où il fait bon se baigner. Sans compter les innombrables aventures que proposent Mada en itinérances variées, que cela soit en train ou en bateau, sur des rivières ou le long de canaux. Nous comprenons dès lors pourquoi l'île de Madagascar est le terrain de jeu idéal pour tout aventurier avide de nature, de culture et de biodiversité !
  • Capitale : Tananarive
  • Superficie : 587 041 km²

Langues officielles

Le malgache (utilisé dans la vie courante) et le français (dominant dans les affaires) se côtoient sur l'île. Caractérisé aux yeux étrangers par la longueur de ses mots, le malgache appartient à la famille des langues austronésiennes, qui regroupe également l'indonésien et le polynésien. La grammaire se distingue fortement de celle des langues indo-européennes. Les Malgaches évitent par exemple de commencer leurs phrases par "je" et il existe plus de 16 expressions signifiant "ici" ou "là".

Electricité : 110/220V

110 ou 220 V. Il n’est pas nécessaire de prévoir un adaptateur.

Quand partir ?

    Infos générales

    Environnement climatique frais (voir froid de juin à septembre) sur les hauts plateaux et dans l’Andringitra. En descendant vers Tuléar, plus chaud mais sec pendant toute la saison qui s’étend d’avril à novembre.

    Madagascar a un climat tropical divisé en deux saisons bien distinctes, une saison des pluies et une saison sèche.

    L’Est du pays est la côte soumise aux alizés, elle est plus venteuse, la mer plus agitée, et surtout elle prend beaucoup de pluie pendant la saison des pluies. La côte ouest est beaucoup plus sèche car les nuages sont arrêtés par les hauts plateaux au centre du pays, au point que toute la partie sud-ouest du pays est aride. Tout cela donne une variété de paysages et d’écosystèmes surprenante.
    A noter une petite saison de pluies de juin à septembre sur la côte Est (Sainte Marie).
    • De janvier et mars le côte est et l'extrémité nord sont touchés par des cyclones *Madagascar se trouve dans la ZCIT (Zone de Convergence Inter Tropicale).

    La température varie en fonction de l’altitude, ce qui fait que sur la côte, vous serez toujours bien. Sur les Hautes Terres en revanche, si vous partez au cœur de l’hiver austral (juin à septembre), il fera froid le soir et le petit matin (5 à 10 °C) : prévoyez un bon duvet, et des vêtements chauds.

    Saison sèche

    • D’avril à novembre, c’est l’hiver austral, c’est-à-dire qu’il fait plus frais et sec
    • De novembre à mi-décembre il fait chaud et sec dans le Nord Est (30 à 32°C)

    Saison des pluies

    De décembre à mars, c’est l’été austral, c’est-à-dire la saison des pluies, et qui est aussi plus chaude. Il fait chaud et humide avec des orages surtout en fin d’après-midi.

Notre démarche

Depuis 40 ans, Huwans organise des voyages d'aventure avec pour préoccupation principale le respect de l'environnement, du patrimoine culturel et des populations des pays visités.

Pour nous, le tourisme durable, c'est ouvrir aux voyageurs les portes d'un monde authentique. Nous avons fait le choix d'un tourisme proche des populations et ce, depuis toujours. En plus de favoriser la convivialité, la randonnée en petit groupe permet une prise de contact moins intrusive, en douceur avec les populations. Le but est de permettre à nos voyageurs de voyager autrement tout en favorisant les retombées économiques réelles pour les populations locales et ce, grâce notamment à l'utilisation d'hébergements et de transports locaux, le portage par des animaux de bât loués aux paysans du coin et l'accompagnement par un guide local.

En privilégiant nos voyages, vous veillez vous aussi à développer un tourisme responsable. Si nous voulons tous continuer à nous émerveiller devant les richesses de notre planète encore longtemps, nous devons tous adopter des comportements responsables en voyage.

Adoptez, vous aussi, des gestes simples lors de vos voyages :
  • Évitez de laisser des déchets derrière vous : déposez les dans des poubelles ou ramenez les avec vous.
  • Utilisez l'eau potable avec parcimonie (préférez les douches aux bains et signalez les fuites) et évitez de la gaspiller (préférez les savons biodégradables pour vous laver, etc.).
  • Évitez de dégrader des sites culturels : ne touchez pas les statues, ne déplacez pas pierres et objets, etc.
  • Préférez les échanges aux dons (des cadeaux trop importants au vu du niveau de vie du pays peuvent déstabiliser l'équilibre économique local).
  • En balade, notamment dans certains écosystèmes fragiles, observez la faune à distance, ne sortez pas des sentiers, limitez le piétinement et ne rapportez pas de « souvenirs » : renoncez à cueillir des fleurs rares, à ramasser des fossiles, etc.
  • Dans certains hôtels, vous disposerez d'une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé pour éviter la surconsommation énergétique et les émission de gaz à effet de serre de la couper systématiquement lorsque vous n'êtes pas présent dans la chambre.

Compensation carbone

Depuis 2020, nous nous inscrivons dans une démarche de compensation carbone du trajet aérien de nos voyages. Ainsi, chaque voyageur participe de :
  • 5€ pour tout voyage effectué en Europe et dans les pays du Maghreb ;
  • 8€ pour tout voyage au Groenland, en Moyen Orient et en Afrique équatoriale ;
  • 10€ pour tout voyage effectué en Amérique, en Asie, en Océanie ou au sud de l’Afrique.
Dans cette démarche de compensation carbone des émissions aériennes, nous nous faisons accompagner par Ecoact, un organisme indépendant et certifié. Ecoact a ainsi quantifié nos émissions de CO2 dues aux transports aériens et nous a proposé des projets à parrainer. Nous avons alors choisi un projet éolien en Inde, dans la région d'Udaipur : le projet Gandhi. Ce projet permet aux populations locales de remplacer leur consommation énergétique, qui était majoritairement tributaire du charbon, par l'énergie renouvelable créée dans ce parc éolien. Il nous permet également de soutenir les populations locales. Depuis sa création, près de 80 écoles ont été créées au village de Tidi, dans la région d'Udaipur, augmentant ainsi le taux de scolarisation de 50 %. De même, 800 personnes ont également pu bénéficier d'une aide alimentaire grâce à ce programme.

Plantons pour l'avenir

En plus de notre projet de compensation carbone, nous avons choisi d’agir dans un projet en France. Nous prenons donc en charge, depuis le 1er janvier 2020, la plantation d’un arbre en France à chaque voyageur inscrit. Plus de 15 000 arbres sont ainsi plantés à l’échelle de notre groupe Altaï France, via le projet « Plantons pour l’avenir ». Outre le CO2 absorbé par chaque arbre, ce projet valorise des emplois dans la filière Forêt Bois française.

Cliquez sur un bouton pour partager cette page