Casade de Seljalandsfoss

Guide de voyage d'Islande Votre guide à travers le pays et vos futures aventures

Que voir ? La région en détail

  • Gullfoss cascade Islande
    Site naturel

    Cercle d'or

    Le cercle d'or est une expression désignant les trois sites touristiques les plus fréquentés d'Islande : Þingvellir, la chute de Gullfoss et le champ géothermique de Geysir
  • Glacier l'été en Islande
    Parc national

    Skaftafell

    Skaftafell est une zone sauvage située dans le parc national du Vatnajökull en Islande. Parmi ses énormes glaciers se trouvent le Skaftafellsjökull et le Svínafellsjökull. Des sentiers mènent au mont Kristínartindar et à la cascade Svartifoss, qui tombe sur des colonnes de basalte noires. La vallée de Morsárdalur et les forêts de Bæjarstaðarskógur se trouvent à l'ouest. À l'est, le volcan d'Öræfajökull est célèbre pour son haut sommet couvert de neige, le Hvannadalshnúkur
  • Lagune Jokulsarlon Islande
    Lac

    Jökulsárlón

    Jökulsárlón est une lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull, dans le sud-est de l'Islande. Ses eaux bleues paisibles sont parsemées d'icebergs provenant du glacier Breiðamerkurjökull environnant, qui constitue une partie du glacier plus grand de Vatnajökull. La lagune s'écoule par un petit chenal vers l'océan Atlantique, abandonnant au passage des morceaux de glace sur une plage de sable noir. En hiver, la lagune poissonneuse accueille des centaines de phoques.
  • Leirhnjukur à Myvatn, Islande
    Lac

    Le lac Mývatn et sa région

    La région de Mývatn est une des régions d'Islande les plus riches d'un point de vue géologique. Il s'agit également d'une région sur laquelle est concentré un nombre très important de lieux touristiques tous plus intéressants les uns que les autres. La grande majorité de ces sites sont accessibles très facilement en été et sont généralement accessibles l'hiver également, en fonction de l'état des routes. De nombreux spécialistes proposent également, hiver comme été, des excursions sur les différents sites. Vous l'aurez compris, la région du lac Mývatn est extrêmement riche en points d'intérêts. Autour du lac Mývatn, on est au cœur de l'activité volcanique : des zones géothermiques accompagnées de leur odeur de soufre comme à Hverir ou Leirhnjùkur au cratère Viti avec son lac à l'intérieur, les sites d'intérêts sont incroyablement variés.
  • Macareux moine en Islande
    Site naturel

    Látrabjarg

    Látrabjarg est une falaise d'Islande abritant des millions d'oiseaux marins et dont l'extrémité, le Bjargtangar, constitue le point le plus occidental de l'Islande. Son littoral est constitué de falaises mesurant quatorze kilomètres de longueur et culminant jusqu'à 440 mètres d'altitude. Ces dernières constituent un lieu de vie pour des millions d'oiseaux marins qui y nidifient, notamment le petit pingouin dont la population sur ce site représente 40 % de la population mondiale de cette espèce. Elles abritent la plus importante colonie de macareux moines au monde
  • Stokksnes, fjords de l'Est, Islande
    Site naturel

    Fjords de l'Est et Bakkagerði

    Cette région reculée de l’Islande offre des paysages magnifiques et surtout une grande solitude, car même aujourd’hui, peu de touristes s’aventurent au fond des fjords de la côte orientale de l’île. Une raison donc de s’y rendre, parmi tant d’autres car on y trouve, outre les fjords et les montagnes, des paysages somptueux comme des cascades ou des falaises qui se jettent dans la mer. De Höfn à Egilsstadir, on trouve le long de la côte orientale de l’Islande dans l’Est du pays un peu plus de dix fjords, la plupart du temps orientés d’est en ouest. La montagne plonge ici dans la mer de manière abrupte et sublime, et on trouve aussi sur leurs rivages de vrais petits villages islandais. Cette région aux paysages sauvages propose aussi un climat plus ensoleillé et parfois plus chaud l’été (avec quelques pointes vers 25°C)
  • Au pied de Landmannalaugar, en Islande
    Site naturel

    Landmannalaugar

    Le Landmannalaugar se situe au pied du massif de Torfajökull, dans les Hautes Terres d'Islande, au sud de l'Islande. L'activité volcanique y a forgé des cratères rougeâtres, des montagnes de rhyolite, des vallons et des champs de cendre qui côtoient des lacs d'un bleu profond. Cette région est une des plus spectaculaires de l'Islande. On y trouve de nombreux exemples de volcanisme acide. Les couleurs du paysage varient du noir au jaune pâle en passant par le rouge et le bleu. Cela est surtout visible au volcan Brennisteinsalda dont on aperçoit de loin les solfatares. La montagne voisine, Bláhnjúkur est également caractéristique, avec ses couleurs bleu-vert. La cendre volcanique forme des dépôts stratifiés dans lesquels la pluie et la neige fondue creusent des sillons. Landmannalaugar signifie littéralement « les bains chauds des gens du pays »