Le Tso Moriri et le village de Korzok en Inde Himalayenne

Nos voyages au Tibet

Destination
Durée
Niveau
Activité
3 voyages disponibles
23 notes
À partir de 0 €
Le palais du Potala à Lhassa au Tibet

Code : NTIB

Tibet

  • Lhassa, le Potala et les grands sites tibétains.
  • Une approche culturelle et humaine du Tibet.
  • Découverte des sites incontournables de la vallée de Katmandou.
Durée : 15 jours
En petit groupe
Niveau : 1/5
15 notes
À partir de 0 €
Yubeng Kham Meili

Code : AYUNKHAM

Chine / Tibet

  • La diversité des ethnies et des paysages du Yunnan.
  • Les villages ethniques de la vallée du Yang-Tsé.
  • Les paysages des Monts Meili, au pied du Kawa Karpo.
Durée : 19 jours
En petit groupe
Niveau : 3/5
À partir de 0 €
Drapeaux de prières au bord du lac Namsto au Tibet

Code : NTIBDEC

Tibet

  • Une découverte complète du Tibet Central, de Lhassa à l'Himalaya.
  • Les grands sites historiques du Tibet.
  • Les paysages exceptionnels des hauts plateaux tibétains.
  • Rongbuk et le camp de base de l'Everest.
Durée : 16 jours
En petit groupe
Niveau : 2/5

Voyage sur les terres sacrées du Tibet


Région autonome de la République Populaire de Chine depuis 1965, le Tibet est situé en Asie, au sud-ouest de la Chine et au Nord de l’Inde et du Népal. Aux portes de l’Himalaya, le Tibet culmine à une altitude moyenne de 4900 m, lui valant le surnom de “Toit du Monde”. C’est au cœur de cette région de hauts plateaux que vit le peuple tibétain. Avec le Dalaï Lama comme chef spirituel, la culture est empreinte du bouddhisme tibétain et compose le quotidien de ses habitants ainsi que les paysages.

Le bouddhisme comme socle de la culture tibétaine

Profondément croyants, le bouddhisme tibétain fait partie intégrante de la vie des Tibétains depuis le VIIᵉ siècle et se retrouve dans l’art, la musique et l’architecture. Des œuvres d’art représentant des divinités bouddhiques aux festivals en l’honneur de Bouddha, tout ramène au bouddhisme, sans oublier les nombreux temples et monastères. Le monastère de Samyé, plus ancien monastère bouddhiste du Tibet, a été construit en plein désert, sur le modèle d’un mandala. Alors que le temple central représente le Mont Sumeru, considéré comme le centre de l’Univers par les bouddhistes, l’enceinte du lieu représente les montagnes entourant la Terre. Outre cette particularité architecturale, le monastère de Samyé renferme beaucoup d’œuvres d’art et d’objets sacrés, gardés précieusement par la centaine de moines résidant ici. Sakya, Tashihumpo, Pelkor Chode, Ganden, Tsurphu, Khojarnath… autant de monastères emblématiques du Tibet, chacun avec ses caractéristiques propres. Il n’y a pas deux monastères identiques au Tibet ! Tout au long de votre voyage, vous serez plongés dans un univers de sérénité et de spiritualité, vous invitant au recueillement et à la déconnexion. 


Hauts plateaux, fleuves et montagnes, toute la grandeur des paysages tibétains

Un voyage au Tibet procure une sensation de bout du monde. Les hauts plateaux sont un reflet de toute l’immensité qu’offre les paysages tibétains. Parcourus par de nombreux cours d’eau, ils sont la source de nombreux fleuves de pays d’Asie, tels que le Mékong, l’Indus et deux des affluents du Gange. Le Mont Kailash, sacré dans le bouddhisme, l’hindouisme, le jaïnisme et le bön, est la source de quatre fleuves sacrés : Karnali, Indus, Brahmapoutre et Sutlej. L’eau est d’ailleurs une des richesses du Tibet, considéré comme le “Château d’eau de l’Asie”. Le Tibet compte par ailleurs plus de 1500 lacs mais les trois plus grands et plus sacrés sont le lac de Manasarovar, le lac Yamdrok et le lac Namtso. Vous serez conquis par la beauté de ces lieux avec des eaux allant du bleu cristallin au vert jade. Lors de votre voyage aventure au Tibet, vous traverserez ces paysages grandioses, entourés des hautes montagnes, que vous apprécierez pleinement grâce à la randonnée.

Un trek accessible, à la découverte du Tibet, de Lhassa au camp de base de l’Everest


Lorsqu’on évoque le Tibet, on pense à la haute montagne, à l’altitude et à des paysages reculés, donnant une dimension inaccessible à ce pays. Et pourtant, nul besoin d’être un alpiniste chevronné pour partir en trek sur les chemins tibétains. De Lhassa, ville sainte, au lac de Namtso, en passant par Rongbuk, camp de base de l’Everest, ce voyage de 16 jours à la découverte du Tibet central, est accessible à tous. Dès votre arrivée à Lhassa, vous serez plongés dans la culture tibétaine avec la visite du palais du Potala. Ancienne résidence des Dalaï Lama, le palais de treize étages a longtemps été un des monuments les plus hauts du monde et reste encore aujourd’hui, un véritable symbole national. Nous continuons notre périple jusqu’au monastère de Samyé, premier monastère bouddhiste au Tibet et Tsetang, le berceau de la civilisation tibétaine. Sur notre route pour le monastère de Sakya, nous découvrons le lac Yamdrok et ses eaux turquoises, contrastant avec l’ocre des montagnes alentours. Après avoir fait étape dans les villes de Gyantsé et Shigatsé et visité le monastère de Sakya, nous poursuivons sur la “Frienship Highway” pour atteindre Rongbuk. Au lever du soleil, vous marcherez jusqu’au camp de base nord de l’Everest. Au pied du plus haut sommet du monde, vous ressentirez toute la puissance qui se dégage de ce lieu. Ce voyage, accessible à tous, est à ne pas manquer pour celles et ceux qui veulent découvrir ce pays aux paysages grandioses et au peuple authentique et généreux.