vue sur Khiva

Guide de voyage de l'Ouzbékistan Votre guide à travers le pays et vos futures aventures

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Ouzbékistan

Que voir ? La région en détail

  • la place du Reghistan à Samarcande

    Samarcande

    Peut-être l’une des villes les plus connues d’Ouzbékistan et de la Route de la Soie, avec ses mausolées et ses mosquées grandioses. C’est en se rendant sur la fameuse place du Registan, immense place entourée de trois medersas décorées de faïence bleue et turquoise, qu’on peut imaginer la sensation de démesure que devaient ressentir les caravaniers de passage. C’est aussi à Samarcande que l’on peut voir le Gour Emir, la tombe d’Amir Timour (Tamerlan) ou encore Chah-e Zindeh et ses tombeaux recouverts de fines mosaïques et ses mausolées, un haut lieu de pèlerinage dans la religion musulmane, ainsi que la mosquée Bibi-Khanym et le marché de Siyob Bazaar.
  • un palais à Khiva

    Khiva

    Khiva est située dans la partie Ouest du pays, à 40 km du fleuve Amou-Daria et tout proche du désert du Karakoum et de la frontière avec le Turkménistan. Véritable ville-musée, dont la vielle ville est entourée de rempart, Khiva est une merveille incontournable de l’Ouzbékistan. Un voyage dans le temps dans un décor d’une grande richesse. Ville de savants, mathématiciens, philosophes, médecins, elle rayonne sur le monde depuis plus de mille ans. Après avoir passé les remparts d’Itchan Kala, ce n’est qu’émerveillement, la ville regorge de ruelles splendides donnant sur des mosquées et des minarets recouverts de faïences bleues, des caravansérails, des palais imposants, avec leurs anciens harems, salles de réceptions, salle du trône, ou encore de nombreuses medersas.
  • le monument Tchor-Minor à Boukhara

    Boukhara

    Autre étape de la route de la Soie, Boukhara est l’une des plus belles villes d’Ouzbékistan. Ville chargée d’une longue histoire elle fut un important centre pour la théologie et la culture islamiques depuis l’époque médiévale. Elle possède encore des centaines de mosquées, bazars, caravansérail et medersas très anciens, bâtis pour la plupart du 9ème au 17ème siècles, et bien préservées. Une ville oasis avec ses nombreux bassins et canaux que l’on découvre paisiblement. Les sites les incontournables sont notamment l’Ark, les citadelles royales du 6eme siècle, au cœur de la ville, le minaret de Kalon (épargné par Gengis Khan au 13ème siècle !) et sa mosquée, le mausolée des Samanides, sans oublier les musées et les nombreuses échoppes.
  • Tachkent, capitale de l'Ouzbékistan

    Tachkent

    Capitale de l’Ouzbékistan, Tachkent compte environ 2.5 millions d’habitants. Son architecture mêle à la fois le moderniste et le soviétisme. Il est possible de se déplacer dans une bonne partie de la ville grâce à son métro, plutôt grandiose, il date de l’ère soviétique et ses stations élégantes et toutes différentes ont été décorées avec des matériaux nombres (marbre, bronze, lustres et escaliers majestueux). Il a été conçu pour résister aux tremblements de terre et peut servir d’abri antiatomique ! La visite de Tachkent passe par son marché de Chorsu Bazaar à la fois moderne et haut en couleurs sans oublier les superbes mosquées et madarsas de la ville et ses nombreux musées.
  • Vallée de Fergana

    Vallée fertile située à l’Est de l’Ouzbékistan, entre le Kirghizstan et le Tadjikistan, la vallée de Fergana est traversée par le fleuve Syr-Daria. Elle est la région la plus peuplées d’Asie centrale. Elle est entourée de chaines montagneuses dont certains sommets dépassent les 5 000 mètres d’altitude. Encore à l’écart des itinéraires classiques on découvre un Ouzbékistan authentique et très hospitalier. Parmi les villes remarquable à visiter : Kokand, Marguilan, Fergana et Andijan avec chacune leurs grandes places, mosquées, medersas, mausolées etc. C’est une région agricole, le grenier du pays en quelque sorte.