La Cappadoce en Hiver

Guide de voyage de la Turquie Votre guide à travers la Turquie et vos futures aventures

Que voir ? La région en détail

  • La basilique Sainte Sophie à Istanbul en Turquie

    Istanbul

    Seule ville au monde à pouvoir s’étendre entre deux continents, avec un bras en Asie et l’autre en Europe, Istanbul vous séduira par ses multiples contrastes. En effet, avec ses ponts, ses palais, ses mosquées, ses églises, ses kiosques et ses innombrables autres trésors architecturaux, Istanbul accumule les richesses. Avec votre hébergement dans le quartier de Sultanhamet, le cœur historique, vous serez à pied d’œuvre pour découvrir le palais Topkhapi, la Mosquée Bleue, la basilique Sainte Sophie, la Citerne basilique, les principaux monuments qui font sa réputation. Vous vous perdrez avec délice dans le dédale des allées du grand bazar, et vous ne pourrez pas résister aux loukoums, thés, fruits secs et autres épices … Bref, vous l’aurez compris, quand vous visiterez Istanbul, vous n’aurez qu’une seule envie : y retourner !
  • Cappadoce Bozdag

    Cappadoce

    Région surprenante et mystérieuse : paysages lunaires, grottes, habitations troglodytiques et canyons aux couleurs changeantes. Ce sont des coulées de laves volcaniques remontant à huit millions d’années, érodées par les eaux, qui se découpent aujourd’hui en aiguilles et cheminées de fée aux troncs coniques. Dans ce décor surréaliste forgé par la nature, l’homme a, au fil du temps et de son histoire, creusé dans le Tuf des églises rupestres (parfois masquées en pigeonniers au gré des invasions religieuses), des monastères au cœur de villages troglodytiques qui vous emporteront dans un univers féérique. C’est à l’époque byzantine que l’art rupestre y culmina, avec d’extraordinaires fresques polychromes.
    Le plus souvent, vous partirez à pied de votre hébergement, en suivant les vallons, les vignes et les vergers, pour découvrir les richesses cachées de cette région, où la vie s’écoule encore comme en dehors du temps.
    La région de Gorëme est un véritable musée en plein air, cœur de la Cappadoce, dominé par le piton rocheux d’Uchisar, c’est là que convergent quelques-unes des plus belles vallées de la Cappadoce. Les randonnées vous permettront de découvrir tour à tour dans les vallées de l’amour, des pigeonniers. C’est un monde caché et secret, creusé dans une roche aux couleurs changeantes variant entre le blanc, le jaune, l’ocre et le rose
  • Monastère de Mevlana à Konya

    Konya

    Véritable ville musée aux portes de l’Anatolie centrale, « siège » de l’ordre mystique des derviches tourneurs.
    La plus grande de Turquie en superficie et porte d’entrée de l’Anatolie, Konya est une ville sainte, très attachée aux valeurs traditionnelles. Située sur la route de la soie, Konya fut de tout temps un centre commercial et une étape importante.
    Tour à tour hittite, phrygienne, lydienne, gréco-perse, elle a été le berceau du christianisme en Asie avant de devenir capitale de l'empire seldjoukide de Rûm au XIII° s. C'est à ce moment qu'elle a connu son apogée. Elle est devenue le cœur du mysticisme soufi des Mevlevi, dont le haut lieu est le couvent de l’ordre des derviches tourneurs, Tekke de Mevlana, que vous aurez le loisir visiter lors de votre passage dans cette ville emblématique.
  • La mosquée Murat Pasha à Antalya en Turquie

    Antalya

    Port florissant fondé au IIème siècle avant JC, Antalya devint rapidement l’une des plus importantes villes de la côte méditerranéenne. Grâce à sa situation, il y règne une harmonie magique de la mer, du soleil, de l’histoire et de la nature. C’est donc une jolie ville côtière avec un quartier historique ; encadrée par les massif du Taurus et par une côte à la végétation verdoyante.
    Hébergés au cœur de la vieille ville, vous pourrez flâner dans les ruelles étroites aux maisons ottomanes. Ce vieux quartier s’avance jusqu’aux murailles datant de l’époque romaine dominant l’ancien port de pêche, situé en contrebas d’une falaise abrupte.
    Petit conseil : la fin de l’après-midi ou le début de la soirée sont des moments particulièrement agréables pour s’y promener !
  • Groupe de kayakistes sur la côte lycienne en Turquie

    Côte lycienne

    C’est une côte entre citées englouties, mer turquoise, criques désertes et paysages de montagnes escarpées. Ce sont les paysages surprenants de montagnes plongeant dans la mer, créant ainsi une côte découpée aux baies bien abritées. La Lycie, avec ses eaux turquoise, offre une combinaison charmante de magnifiques joyaux naturels et de nombreux sites antiques comme celui de la nécropole Myra, taillés dans la roche à flanc de colline. C’est le lieu idéal pour de belles randonnées côtières et des croisières à la journée ou à la semaine.
    Nous allons par exemple en bateau dans la baie de Kekova qui est en fait un ensemble de petites îles et de baies qui forment un cadre idyllique et calme. Il existe de très nombreuses ruines sur l'ensemble du site datant de l'époque lycienne (4ème siècle avant J.C.) Uniquement accessibles en kayak, ou en bateau de nombreuses criques tout autour des îles vous attendent. Alors profitez de la quiétude pour jouir en solitaire de ces espaces encore tranquilles dans une eau cristalline. N'oubliez pas votre masque car les fond marins sont vraiment intéressants.
  • Randonneurs dans les monts Taurus

    Monts du Taurus

    Nous explorons la partie méditerranéenne de la chaîne montagneuse des Taurus, ses villages de montagne, terrain de jeu idéal pour les activités sportives de pleine nature. C’est en rentrant à l’intérieur des terres de la côte lycienne que le Taurus Occidental se déploie pleinement devant vos yeux, avec des montagnes culminant à plus de 3 000m.
    La forêt de cèdres à Kuruova est admirablement bien entretenue et aménagée de pistes et de sentiers qui permettent une belle découverte de cette région odorante.
    Les randonnées et les activités sportives ont ici la part belle. Marcher au gré de paysages grandioses avec vue sur la montagne Akdag en passant sur les sentiers sinueux du Taurus. Aller à la rencontre des habitants du village de Gürsu et partager avec eux le gîte et le couvert.
  • Le Lac de Bafa sur la côte égéenne en Turquie

    Côte égénne

    La côte Egéenne est certes la plus visitées des régions de Turquie mais elle doit cet engouement à la présence de sites antiques remarquablement bien conservés ou restaurés (Ephese, Aphrodisias, Sardes etc…). Les paysages sont tout en douceur fait en alternance de plages de sable, de criques, golfes et presqu'îles. De nombreux petits villages possèdent encore un caractère vivant et coloré qui sent bon l’orient.