pecheur

Actus Rencontre avec les Niominkas, une ethnie Sénégalaise

Rendez-vous avec les Niominkas, ethnie insulaire de pêcheurs sénégalais vivant dans les îles du Sine-Saloum. Une région de 180 000 hectares s’étendant du Nord de la Gambie au sud du Sénégal en Afrique et de sa Petite-Côte. 

Une biodiversité dense

Elle abrite une biodiversité riche de sa faune sauvage et de sa flore dense. Ses habitants, dont les Niomonkas, œuvrent chaque jour pour la préservation de ces paysages naturels rares. Ils habitent principalement dans le Gandoul et dans des villages comme Niodior, Dionewar ou Falia.
Pecheur au Senegal

Une ethnie méconnue

Les Niominkas font partie d’un “sous-groupe” ethnique appelé les Sérères concentrés dans l’ouest du pays et représentant 11,5 % de la population. Les Sérères Niominka, forment environ 1% de la population du Sénégal. Cette ethnie minoritaire s’est composée grâce à la dynastie Guelwar restée vivre dans les îles du Saloum et sur la petite côte. Leur mode de vie est très égalitaire et se veut indépendant.
Pecheur au Sénégal

Un mode de vie insulaire

À la fois pasteurs, paysans et pêcheurs, les Niominkas sont des hommes et des femmes proches de la nature dont ils prennent soin. Ils ont conservé un métissage culturel riche leur permettant de vivre de l’élevage, de la culture de la terre, mais surtout de la pêche. Des activités essentielles, aujourd'hui menacées par des problèmes environnementaux, qui atteignent les poissons et leur santé. Dans cette communauté, chacun a un rôle, les hommes pêchent les poissons tandis que les femmes cueillent les coquillages pour ensuite pouvoir cuisiner le “tiebou dieun”, plat traditionnel de la région. Ici, les maisons sont d’ailleurs parfois recouvertes de coquillages. Population ouverte et chaleureuse, ils sont conscients des trésors naturels et culturels que comportent leurs îles et souhaitent y développer le tourisme.  
Enfant Senegalais

Des populations à rencontrer

 Le Sénégal invite à la douceur de vivre et au partage. Ici, on découvre une population accueillante, chaleureuse et authentique. Autant de peuples et de minorités méconnues sont à retrouver et à rencontrer. On y trouve différents groupes comme les Wolofs, les Halpulaarens, les Sérères ou les Diolas. Chacune de ces communautés est composée de “sous-groupes” aux coutumes plus ou moins marquées. On peut aussi trouver les Bassaris ou Bédiks, vivants proches de Kédougou sur les hauteurs du Sénégal oriental. Malgré leurs différences de religions et de traditions, toutes ces ethnies possèdent un métissage culturel riche où la musique, la gastronomie et l'habillement se partagent librement et avec harmonie.
Cuisine en famille au Sénégal

Un rythme de vie à adopter

Au rythme local, on déguste les spécialités locales, on écoute les histoires de vie de chacun et on observe cette nature grandiose. On s’immerge et on prend le temps de comprendre leurs habitudes. À pied, en dromadaire ou en pirogue, rencontrez les Sénégalais et retrouvez un pays haut en couleurs et en aventures. Les milliers de pirogues multicolores, les villes coloniales et les villages perdus en pleine brousse offrent un dépaysement total.