Descente de sentier muletier à Santo Antao

Guide de voyage du Cap Vert

Que voir ? La région en détail

  • Randonnée côtière à Santo Antao
    Île

    Santo Antao

    Santo Antao est la seconde plus grande île du Cap Vert, et sûrement la plus verte avec une altitude atteignant 1900m. Il n’y a pas de construction hôtelière qui pourrait dégrader les paysages de montagne mais de magnifiques cultures en terrasses et des petits villages accrochés aux collines. Santo Antao possède un côté Sud aride et un côté Nord plus humide. La végétation change au fur et à mesure que l’on monte en altitude. Nous trouvons des acacias du Sahel, puis à partir de 700m des haricots, du manioc, des patates. Après 1200m, nous rentrons dans de petites forêts entrecoupées de canyons et de vallées sur lesquelles on peut observer des cultures en terrasses, avec en toile de fond le bleu de l’océan Atlantique. C’est le paradis des randonneurs, les sentiers empruntés nous mènent à des petits villages inaccessibles, les rencontres y sont chaleureuses et authentiques.
  • La plage de Mindelo
    Île

    Sao Vicente

    Sao Vicente est réputée pour sa capitale Mindelo, ville de la fête et des artistes, mais aussi du carnaval ! Pour toutes ces raisons on dit que Mindelo, ville natale de Cesaria Evora, est la capitale culturelle du Cap Vert. Chaque année Mindelo accueille le plus célèbre carnaval du Cap Vert. Ce carnaval organisé en grande pompe un peu à la manière de celui de Rio de Janeiro au Brésil, est un condensé de l’ambiance festive qui règne à l’année dans cette ville et dans cette île, lieu de prédilection des artistes, en particulier des peintres, au talent indéniable. On croise souvent des petits groupes improvisés dans les villages, ou encore des orchestres dans les bars et restaurants.
  • Ambiance à Cidade Velha, la première ville créole
    île

    Santiago

    Santiago est l’île qui héberge la capitale du Cap Vert : Praia. C’est la plus grande avec ses 991 km², mais aussi la plus africaine des îles, à l’importance géostratégique incontournable dans l’Histoire. En effet, la ville de Cidade Velha fondée par les Portugais au 15e siècle, autrefois appelée Ribeira Grande et ancienne capitale du Cap Vert, était le principal marché d’esclaves en Afrique durant la colonie portugaise. C’est pour cette raison que l’on retrouve des influences africaines également au Brésil, mais aussi à Cuba, au Pérou… Aujourd’hui, Cidade Velha est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Estimée comme la plus ancienne ville du Cap Vert, son histoire longue et compliquée est marquée par son énorme histoire esclavagiste. Santiago est considéré comme le berceau de la nation car elle a été la première île de l’archipel à avoir été peuplée. C'est donc aussi la première île créole au monde.
  • Dans la caldeira du Fogo
    île

    Fogo

    L’île de Fogo est fortement liée à son « grand volcan » : le Pico do Fogo, point culminant de l’archipel avec ses 2 829m, et seul volcan encore en activité. Le village « Cha da caldeira » situé au pied du volcan, au sein de l’immense caldeira, possède une population originale, fortement attachée à son Pico ! Fogo est certainement l’île la plus surprenante du Cap Vert. On dit qu’elle regroupe trois îles en une. Nous retrouvons un paysage aride au Sud de l’île, le centre est constitué d’une immense caldeira formant un demi-cercle 20km, et de 9km de diamètre. En altitude, se trouve le point culminant de l’île et de l’archipel à 2 829m : le volcan Pico do Fogo. C’est un paysage lunaire qui se trouve sur le cratère avec une couleur de lave séchée passant du marron, au rouge et au noir. L’étonnement est grand lorsque l’on se rend compte que des vignes, des pommiers, des tomates, ou encore des choux y poussent !
  • Vallée et vue sur la mer de l'île de Brava
    île

    Brava

    Brava, avec ses 64 km² de beauté, est le berceau de la ville de Nova Sintra, certainement la plus jolie localité de l’archipel ! Plus petite île habitée du Cap Vert, Brava possède les mêmes caractéristiques géographiques que Santo Antao avec ses canyons et ses plantations de sucre de canne. Ile volcanique située à l’extrême Ouest des îles sous-le-vent, Brava est l’île natale du célèbre poète Eugénio Tavares, génie créateur des plus belles mornas créoles. En visitant Nova Sintra, on peut y trouver des maisons de rêve avec des jardins fleuris. L’humidité et la fraîcheur qui règnent dans cette petite ville favorisent le développement d’une végétation dense, et offrent à chaque maison la possibilité d’avoir son petit jardin. La dénomination de Nova Sintra n’a pas été choisie par hasard. En effet, cette petite ville ressemble beaucoup à celle du même nom au Portugal. La place centrale Eugénio Tavares incarne la beauté de la nature caractéristique de ces parages. Comme si elle était constamment en fête, ses rues sont décorées de fleurs et d’arbres d’une variété infinie.
  • La côte de l'île de Sao Nicolau au Cap Vert
    île

    Sao Nicolau

    Sao Nicolau est surnommée la petite sœur de Santo Antao. Cependant, elle garde un charme indéniable grâce à son authenticité conservée. Comme le carnaval de Mindelo, celui de Sao Nicolau est également très réputé. Moins connu, il est considéré comme étant plus traditionnel. Avec une superficie de 346 km², c’est une île abrupte par son relief et ses vallées profondes. Encore peu envahie par les touristes, vous y trouverez donc une nature vierge et une vie typique. Autrefois, Sao Nicolau avait une activité volcanique, mais aujourd’hui tous ses volcans se sont éteints. L’île reste cependant fertile et héberge une flore verdoyante. Retrouvez le temps d’un instant la civilisation, en parcourant les ruelles coloniales de la ville de Ribeira Brava et admirez ses maisons aux coloris vifs ou en pierre.