Vue panoramique de l'île en relief de Madère

Guide de voyage de Madère Votre guide à travers l'archipel et vos futures aventures

Que voir ? La région en détail

  • Les levadas

    Trésor d'ingéniosité et de génie civil, le réseau des canaux d'irrigation élaboré dès le début de la colonisation fut parfois l'œuvre de forçats ou d'esclaves, mais plus souvent d'ouvriers qui mettaient leur vie en jeu pour amener l'eau des hauteurs vers les jardins situés plus bas, parfois au-dessus d'à-pic vertigineux. Il se construit encore des levadas de nos jours. La culture intensive toute l'année doit s'affranchir des périodes sèches.
    La côte Sud, plus cultivée, est moins arrosée que sa voisine. Véritable château d'eau, plus de 1 000 kilomètres de canaux drainent l'eau des forêts vers les cultures. Pour amener le précieux liquide vers des destinations éloignées ou sur l'autre versant de l'île, ces levadas empruntent souvent des tunnels creusés à la pioche. Chaque canal est longé par un petit chemin, régulièrement parcouru par les lavadeiros, le plus souvent facile à suivre, et qui transforme une promenade en un enchantement. Toujours à flanc de montagne, accompagné du léger clapotis de l'eau, on découvre des fonds de vallée insoupçonnés, des points de vue somptueux. On a parfois l'impression de se déplacer dans un film de Werner Herzog. Partir à la découverte de ces levadas est un jeu passionnant et en fait le seul moyen de réellement découvrir l'île.
  • Picos de Madère

    Pico Ruivo

    Point culminant de Madère, à 1 861m d’altitude, l'ascension du Pico Ruivo est une randonnée immanquable tant elle est impressionnante. On se ballade à flanc de montagne, à chaque virage, on a droit à des points de vues tout aussi beaux les uns que les autres.
  • Randonnée vers la pointe de Sao Lourenço

    Pointe de São Lourenço

    Cap le plus à l’Est de l’île, on évolue alors dans un environnement sec qui compte plusieurs espèces endémiques. C’est une randonnée facile en aller/retour, parfait pour une première mise en jambe dès votre sortie de l’avion.
  • Piscines naturelles

    Porto Moniz

    Le peu de plages adaptées à la baignade que compte Madère sont des petites plages de galets. A Porto Moniz, ce sont des piscines naturelles creusées dans la roche, aménagées et sécurisées, qui se remplissent au fur et à mesure des marées. C’est un endroit idéal pour aller se délasser après une belle randonnée !
  • Plage de Porto Santo à Madère
    Ile

    Porto Santo

    L’île voisine de Madère, Porto Santo, pallie peut être au seul inconvénient de Madère, celui des belles plages de sable fin. Située à 2 heures de bateau de Funchal, Porto Santo est l'île rêvée pour la farniente, sous forme d’extension à la suite d'un circuit actif. Avec ses 7 kilomètres de plage de sable blanc, elle ravit tout ceux qui ne conçoit pas leurs vacances sans un petit moment les pieds dans le sable.