Conseils d'experts L'Indonésie vue par Benjamin, fondateur de notre agence locale

Benjamin est responsable de notre agence locale et créateur de voyage Huwans en Indonésie. Depuis toujours, les grands espaces et les rencontres interculturelles rythment sa vie et il nous livre à travers cette interview son coup de cœur et les nouveautés du plus grand archipel au monde, l'Indonésie. 

Voyage de reconnaissance des équipes Huwans en Indonésie, avec Benjamin au fond  ©O. Bonnemaison

Comment et quand est née l'envie d'ouvrir une agence locale en Indonésie avec Huwans ?

Après avoir travaillé en vente pour Huwans à Paris et Lyon, Huwans m'a proposé de partir en Indonésie tout d'abord pour aider notre réceptif historique puis dès 2014, nous avons décidé d'ouvrir notre propre agence locale sur place . Initialement, nous étions spécialistes de l'île de Bali puis au fur et à mesure du temps, nous avons mis au point des voyages d'aventure sur les autres îles, comme Java, Sulawesi, Sumatra, en Papouasie par exemple. Aujourd'hui encore, nous continuons de créer de nouveaux itinéraires sur les différentes îles de l'archipel.

À qui recommandes-tu l'Indonésie et pourquoi ? 

L'Indonésie est un pays où il fait bon vivre ! Les locaux ont le sourire communicatif... C'est aussi un pays où l'on retrouve beaucoup de couleurs, qu'il s'agisse de la végétation, des costumes traditionnels ou des fruits.... Tout est coloré, c'est luxuriant et apaisant. Sur le plan humain, la population locale est incroyablement accueillante et chaleureuse. Plus on voyage dans des endroits reculés, plus on fait face à des gens désintéressés et curieux, désireux d'échanger avec nous. La première question que posent toujours les Indonésiens, c'est toujours « d'où tu viens et où vas-tu ? » , engageant ainsi le dialogue avec les voyageurs. Il n'est pas rare qu'ils nous invitent à partager un moment chez eux après quelques minutes de discussion !
Rencontre et partage en Indonésie ©O. Bonnemaison

L’Indonésie est formée d’une centaine d’ethnies différentes, peux-tu nous parler d’un aspect culturel qui t’a tout particulièrement marqué ?

La culture balinaise, qui a été la première à laquelle j'ai été confrontée, est vraiment intrigante et intéressante. Même si le tourisme a eu un impact sur cette culture au cours des dernières décennies, dès que l'on sort des sentiers battus, elle demeure toujours forte. De nombreuses cérémonies sont organisées dans les petits villages balinais et sont toujours aussi authentiques. Je pense également à la rencontre avec la culture Toraja sur l'île de Sulawesi. Même s'il faut avoir le cœur bien accroché pour suivre et comprendre leurs traditions, comme les rites funéraires par exemple, c'est une expérience riche et dépaysante à vivre pour quiconque ayant un intérêt à l'ethnologie !

La randonnée est-elle répandue en Indonésie ?

Tout à fait, l'Indonésie regorge d'un patrimoine naturel exceptionnel pour randonner ! C'est un pays situé sur la ceinture de feu, il y a donc d'innombrables volcans à gravir, qu'ils soient actifs ou inactifs. Au delà de ça, l'Indonésie est un pays historiquement très rural et qui le demeure aujourd'hui. On y trouve énormément de chemins qui relient un petit village à un autre, permettant non seulement de traverser les plantations ou les rizières, mais aussi de croiser les locaux ou de les voir travailler dans les champs. Découvrir l'Indonésie à pied, c'est en fait le meilleur moyen d'aller à la rencontre des populations locales et de découvrir leur quotidien !
Randonnée sur l'archipel de Komodo ©S. Suire

Si tu avais trois incontournables pour les amateurs d'aventure en 2020, quels seraient-ils ?

L'une de mes difficultés en tant que créateur de voyage Indonésie est de ne pas en créer trop tellement les possibilités d'itinéraires d'aventure sont infinies. ..  Pour 2020, nous venons justement de concocter 3 nouveaux voyages. Ces circuits se déroulent dans des îles peu connues de l'Indonésie mais où le voyage est possible depuis quelques années. A mon sens, c'est le meilleur moment pour y s'aventurer et découvrir toute l'authenticité de l'archipel avant qu'elles deviennent plus fréquentées ! Les voici :
1. Île de Sulawesi et culture Toraja Ce voyage dédié à l'Île de Sulawesi, anciennement Célèbes, est un superbe compromis qui permettra aux voyageurs de découvrir une région d Indonésie méconnue et peu fréquentée, sans sacrifier leur confort (les nuits sont à l'hôtel ou en guest house). Mers, rizières, petits îlots, volcans, faune endémique sont au programme, avec en point d'orgue la découverte des Toraja, ce peuple du centre de l'Île aux traditions étonnantes et uniques au monde dont je vous parlais plus tôt !

2. Île de Sumatra, orangs-outans et peuple Batak Sumatra est l'une des îles les plus étendues de l'archipel, le programme que nous avons créé permet de découvrir le Nord et le centre de l'île : Lac Toba et Peuple Batak, volcan Sibayak, vallée de Harau et Lac Maninjau sont autant d'opportunités de découvrir des paysages variés et loin des hordes de touristes. Nous faisons un trek de 2 jours au cœur du Parc de Gunung Leuser, refuge protégé de la déforestation ou les orangs outans vivent paisiblement en compagnie d'autres espèces de primates !

3. Trek en Papouasie Occidentale, de village en village avec les tribus Dani et Yali Rares sont les opportunités de réaliser un vrai trek itinérant en Indonésie dans des régions habitées. Théâtre de ce programme original et sportif, la vallée de Baliem se découvre à pied, de village en village, à la rencontre des peuples Papous Yali et Dani. La température est clémente due à l'altitude et le temps y est sec. Les traditions locales sont fortement ancrées et complètement différentes des autres régions indonésiennes, c'est à coup sûr un voyage à part qui ravira les passionnés de randonnée et d'ethnologie.

Si tu avais un lieu insolite à nous recommander, ce serait...

L’ascension du volcan Sirung sur l'île de Pantar , petite île de la Sonde encore méconnue. Après une nuit en bateau, nous sommes arrivés de bon matin à pied sur la plage pour rencontrer notre guide local, qui doit guider tout au plus 2/3 groupes par an. De la plage, on débute l'ascension au sommet du volcan, niché à 800 mètres d'altitude. Une fois arrivés en haut du cratère, seuls évidemment, c'est un paysage unique qui s'offre à nous avec la vue sur le lac d'acide, les panaches de fumée qui s'échappent de partout... donnant une impression d'exclusivité que je n'avais jamais eue ailleurs !
Arrivée au sommet du volcan Sirung, île de Pantar ©B. Ioan